Le docteur Thomas Le Carrou parle des bienfaits de la vitamine D sur le métabolisme

La vitamine D est une substance indispensable pour l’équilibre vital dont les vertus sont avérées. Son rôle important dans le métabolisme participe sans doute à garantir à l’homme une bonne santé. Le docteur Thomas Le Carrou parle de cette vitamine et ses spécificités.

Présentation de la vitamine D

La vitamine D ou l’antirachitique est une hormone essentielle dans le fonctionnement de l’organisme de l’homme. Le docteur Thomas Le Carrou indique qu’elle est la synthèse de deux molécules — D2 et D3 — et est présente dans certaines protéines végétales et animales. Par ailleurs, elle contribue à faciliter la dissolution du calcium et du phosphore aux intestins. Elle est également produite par le corps humain sous l’action des rayons émis par le soleil. Outre sa fonction en hypercalcémie, elle constitue un acteur très important dans le métabolisme.

Les bienfaits de la vitamine D

Cette vitamine participe à la santé des os et des dents. Elle renforce le système immunitaire. Elle agit aussi bien chez les enfants que chez les personnes âgées. En effet, une carence en vitamine D pourrait provoquer le rachitisme chez les plus jeunes et une décalcification osseuse chez l’adulte. De même, elle est une cause d’ostéoporose chez la femme ménopausée.

D’autres pathologies, selon Thomas Le Carrou, peuvent être provoquées par une avitaminose. Ils relèvent entre autres :

  • Les maladies cardiovasculaires dont le risque serait accru par défaut de cette vitamine,
  • la sclérose des plaques dont l’apport en vitamine D pourrait empêcher la manifestation,
  • les affections auto-immunes telles que le diabète,
  • le cancer du sein chez la femme et de la prostate chez l’homme.
  • Pathologie liée à un problème de croissance, l’arthrite

L’action de la vitamine D sur les muscles réduit les chutes chez les vieilles personnes. Elle a aussi un impact sur l’hypertension artérielle. Ces études prouvent les risques de santé liés à un déficit de cette hormone dans l’organisme. Cependant, la carence se fait ressentir par l’apparition de quelques signes comme les problèmes intestinaux et les douleurs au niveau des os.

Thomas Le Carrou, chirurgien orthopédiste souligne que les personnes souffrant de cette défaillance devraient consommer un supplément de vitamine D. Elles peuvent alors utiliser du calcifédiol (D3) sur prescription médicale et du colécalciférol (sans ordonnance) selon le taux de déficience. Ces indications sont données toujours selon les spécialistes. 

Il est important pour l’organisme de produire suffisamment cette vitamine qui aide à prévenir de nombreuses maladies. Cela s’accompagne toutefois d’éléments nutritionnels et de l’aide des rayons solaires.

Où retrouver cette vitamine ?

La vitamine D est présente dans plusieurs aliments bon pour la santé. On retient entre autres :

  • la margarine,
  • le poisson gras (saumon, maquereau, hareng),
  • l’huile de foie de morue,
  • le foie de veau bio,
  • les œufs,
  • le lait, etc.

Les aliments ne suffiront cependant pas à combler les besoins en vitamine D. Il faut leur associer les rayons solaires. En effet, cette hormone est en grande partie générée par le corps humain lorsqu’il est exposé au soleil. Une longue exposition n’est tout de même pas recommandée. Cela pourrait engendrer des risques d’allergies ou de cancers. Une séance de 10 à 15 minutes permet de maximiser l’apport en vitamine. « Elle doit s’accompagner des mesures de précautions adéquates » rappelle le médecin Thomas Le Carrou.

Les bienfaits ainsi présentés démontrent l’importance de la vitamine D dans le corps humain. Il serait judicieux de veiller à enrichir son alimentation à l’aide des quelques éléments susmentionnés. En tout état de cause, l’avis d’un spécialiste est requis pour une meilleure approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *