Qui était le navigateur Eric Tabarly ?

Entre passion et profession, Eric Tabarly a consacré toute sa vie à la navigation. Il fut l’un des meilleurs navigateurs de son époque et parallèlement un précurseur de la voile. Qui était vraiment Eric Tabarly ?

La vie d’Eric Tabarly

Né le 24 juillet 1931 à Nantes, Eric Tabarly était un officier marinier pilote de l’aéronautique navale devenu capitaine de vaisseau. Il découvre la voile à trois ans à bord du bateau familial qui était appelé « Annie ». Passionné de la course au large, il remporta de nombreuses courses océaniques et joua également un rôle crucial dans le développement des multicoques. Il concevra l’un des touts premiers multicoques : le Trimaran Le Pen Duick IV en 1968. Il se maria en 1984 à Jacqueline Chatrol et ils eurent une fille. Le 13 juin 1998, Eric Tabarly perdit la vie à la suite d’une chute à la mer à l’âge de 66 ans.

Les œuvres d’Eric Tabarly

En plus d’être un navigateur de renom, Eric Tabarly était également écrivain. Inépuisable, il a de nombreuses œuvres à son actif. Entre autres, nous pouvons citer :

  • Victoire en solitaire, 1964 ;
  • De « Pen Duick » en « Pen Duick », 1970 ;
  • Mes bateaux et moi, 1974 ;
  • Journal de bord, 1975 ;
  • Mémoires du large, 1997.

Le palmarès d’Eric Tabarly

Durant son parcours, Eric Tabarly a connu une vingtaine de victoires de courses au large. Il reçut également le grand prix de l’académie des sports et le Blue Water Medal en 1964 ainsi que le prix Henri Deutsch de la Meurthe en 1976. Cette bravoure lui a aussi valu de nombreuses distinctions :

  • Chevalier de Légion d’honneur en 1967 ;
  • Officier dans l’ordre du mérite maritime en 1976 ;
  • Commandeur de la Légion d’honneur à titre posthume en 1998.

Sa réputation ayant survécu même à sa mort, aujourd’hui plus d’une vingtaine d’établissements scolaires portent le nom Eric Tabarly.

L’influence de la vie d’Eric Tabarly

Le bateau étant toute sa vie, la navigation était le seul domaine qui fascinait Eric Tabarly. Puisant son inspiration au fond de sa passion ajoutée à son métier de pilote, il a contribué à la conception de plusieurs voiliers sur la base des nouvelles technologies. Il était un génie de l’architecture qui a enraciné sa notoriété avec Le Pen Duick II. Jusqu’à aujourd’hui, Eric Tabarly continue d’inspirer des milliers de marins grâce à son esprit innovateur qui a révolutionné la course au large.

Le musée de la marine

Anciennement musée des modèles de navires, le musée de la marine a été installé au Louvre de 1752 à 1793. En 1996, un projet de transfert du musée du palais de Chaillot à la porte Dorée est initié, mais Tabarly s’y oppose et aura gain de cause. Le Musée de la Marine a présenté une exposition en sa mémoire en 2008, dix ans après sa disparition.

La cité de la voile Eric Tabarly

Situé à Lorient en France, ce musée a été créé en 1999, un an après la disparition du célèbre navigateur. C’est le seul lieu touristique en Europe consacré à la course au large avec pour but la sauvegarde du patrimoine d’Eric Tabarly. Ce patrimoine ne résume rien d’autre que ses diverses aventures océaniques et ses innovations dans le domaine. La cité de la voile nous conduit à travers ses maquettes de Pen Duick à la découverte de la voile dont Eric Tabarly est un précurseur. Elle regroupe également des images décrivant la vie de cet amoureux inconditionnel de la mer et de la voile.

Que retenir ? Consacrant sa vie entière à la navigation, Eric Tabarly par ses nombreuses aventures s’est érigé indubitablement au rang de précurseur de la voile. Ses œuvres, preuves d’un esprit innovateur, font de lui aujourd’hui une référence dans l’architecture navale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *