Passer le permis bateau : ce qu’il faut savoir !

Vous avez envie de passer le permis bateau ? Ou l’un de vos enfants veut le passer ? Nous allons tout vous expliquer ! Néanmoins, la première chose que vous devez savoir est qu’il existe plusieurs permis différents. Prêt à en savoir plus ?

Le permis côtier

Le permis côtier est le premier niveau de permis qu’il est possible d’obtenir. Avant 1993, ce dernier s’appelait le permis A. Notons également qu’il s’agit certainement du permis le plus facile à obtenir.

Ce permis permet simplement de naviguer de jour comme de nuit, uniquement près des côtes. Le détenteur d’un permis côtier ne doit pas s’éloigner à plus de 6 miles nautiques des côtes. Aussi, il faut savoir qu’avec le permis côtier, il est possible de naviguer sur les points d’eaux fermés comme les lacs, par exemple.

Pour passer le permis côtier, il faut avoir au moins 16 ans. Néanmoins, si vous avez moins de 16 ans, c’est parfaitement possible de s’y présenter. La seule condition à retenir est tout simplement est qu’il avoir fait une formation de conduite accompagnée avec une personne ayant le permis depuis au moins 3 ans. Si vous souhaitez passer un permis en conduite accompagnée, il faut en faire la demande aux affaires maritimes.

Pour passer le permis côtier, il y a plusieurs épreuves :

  • Une partie théorie avec une vidéo. Ce dernier se déroule sous forme de QCM. Comme pour le permis de conduire, le candidat note ces réponses sur un boîtier électronique. Il faut au moins 21 bonnes réponses pour valider l’épreuve.
  • Une partie pratique sur un bateau.

Le permis hauturier

Le permis hauturier est tout simplement une extension du permis côtier. Avec ce permis, vous pouvez naviguer de jour comme de nuit. Vous n’avez aucune limite de distances, ce qui est un réel avantage. Pour passer le permis hauturier, il faut tout simplement avoir le permis côtier.

Notons également que contrairement au permis côtier, le permis hauturier est une simplement une épreuve théorique. En effet, il faut montrer que l’on sait lire le tracé des cartes maritimes. Il s’agit également d’un QCM. Il faut au moins 10 de moyenne générale pour obtenir le permis hauturier.

Pour le passage de ce permis, il faudra vous équiper d’une carte SHOM 9999 nécessaire à l’examen.

Le permis fluvial

Le troisième permis n’est autre que le permis fluvial. Il est également appelé le permis de plaisance en eaux intérieures. C’est un permis obligatoire si vous souhaitez naviguer avec un bateau ayant plus de 6CV.

Avec ce permis, vous pouvez naviguer aussi bien sur un lac, les fleuves ou encore les rivières. Mais attention, le bateau ne doit pas faire plus 20 mètres en longueur. Si ce dernier fait plus, il vous faut une extension du permis que l’on nomme « grande plaisance eaux intérieures ».

C’est un permis que l’on peut passer à 16 ans. Néanmoins, l’extension ne peut être passée qu’à seulement 18 ans.

L’épreuve du permis fluvial se déroule en 2 étapes :

  • Une partie théorique sous forme de QCM.
  • Une épreuve pratique.

Vous l’aurez compris, le permis bateau n’est pas forcément compliqué à passer. Néanmoins, vous devez passer le permis avec lequel vous allez le plus naviguer. Si vous passez plus de temps à naviguer sur les lacs, le permis côtier vous suffit amplement, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *