Les points à vérifier en utilisant un vérin hydraulique

Si vous travaillez dans un secteur où d’importantes forces sont misent en œuvre ou bien dans lequel de lourdes charges doivent être déplacée, vous avez surement à utiliser au quotidien des vérins hydrauliques. Ces outils sont les systèmes les plus couramment déployés sur les appareils qui ont besoins d’exercer une puissance brute (avec le moteur électrique). On en trouve notamment dans le BTP, l’industrie, le domaine agricole, les transports ou dans la marine par exemple. Ces équipements nécessitent un certain nombre de précautions particulières pour être manipulés efficacement et ne pas s’user trop vite. Découvrez les bonnes pratiques à respecter pour utiliser un vérin hydraulique.

Inspecter et changer les joints régulièrement

La première cause de panne et de mise hors service d’un vérin hydraulique est la fuite de liquide nous indique ce réparateur. Celle-ci peut avoir peut avoir plusieurs sources. La plus courante est l’usure d’un joint. Ces derniers sont de petites rondelles similaires à ceux que l’on retrouve dans les travaux de plomberie. Ils assurent l’étanchéité des points de contact des différentes pièces (cylindre, tige, piston…). Avec le temps et l’usage, ils ont tendance à se déformer et à s’effriter. Résultat : ils ne font plus leur travail et le liquide s’échappe du système.

Il convient donc d’inspecter régulièrement leur état en démontant le vérin et en procédant à un remplacement de chaque joint. Pour cela, il vous faudra disposer d’un banc hydraulique.

Ne jamais forcer sur le vérin

Les vérins hydrauliques sont capables de déployer des forces totalement hors de portée d’un simple humain. On peut être tenté de les pousser au maximum. Pourtant, si votre machine rencontre une trop forte résistance, il ne faut jamais forcer sur votre vérin. En effet, il y a un risque très élevé de tordre la tige de celui-ci. Cela ne prévient pas et lorsque ça arrive, le vérin devient totalement inutilisable.

La réparation est alors très fastidieuse. Il faut démonter tous les composants de l’outil et extraire la tige. En fonction de son niveau de torsion, il peut être possible de la redresser mais pour cela il faudra disposer d’équipements spécifiques comme des tours parallèles.

Si en revanche la torsion est trop importante, en tentant de la redresser, il est très probable que la tige se casse, se fissure ou qu’il soit impossible de lui redonner sa droiture. Dans ce cas, il sera nécessaire d’usiner une nouvelle pièce à l’identique ou de contacter le fabricant pour commander une tige de rechange. Tout cela entraîne bien entendu des délais de réparation et des frais importants.

Purger régulièrement l’huile

Le liquide qui permet le déploiement de force du vérin est une huile hydraulique. Celle-ci a tendance à s’user au fil du temps. On peut y voir apparaitre des cristaux et des dépôts qui viendront à leur tour abimer les joints. Il est donc nécessaire de procéder régulièrement à une purge du liquide et à son remplacement pour éviter une usure prématurée du vérin.

Avec ces conseils et en respectant ces bonnes pratiques, votre vérin hydraulique devrait être en mesure de fonctionner beaucoup plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *