Que faire après un incendie chez vous ?

Vous venez de subir un incendie de votre domicile. Après celui-ci, vous devez débuter toutes les démarches nécessaires auprès de votre assureur pour obtenir une indemnisation. Afin que le processus de prise en charge soit rapide et les indemnités les plus justes possibles, vous devez avoir un certain nombre de réflexes juste après la survenance du sinistre. Que faire après un incendie chez vous ?

Avant l’expertise d’assurance

Déclarer le sinistre

Rapidement après la survenance de l’incendie, vous devez déclarer le sinistre dans les cinq jours ouvrés à votre assureur pour que celui-ci soit pris en charge. Une fois la déclaration faite, votre dossier sera ouvert et les procédures d’indemnisation commenceront. De plus, un expert d’assurance sera mandaté afin d’évaluer les dégâts et vous proposer une indemnisation.

Préparer l’expertise d’assurance

Avant que l’expert mandaté par l’assurance n’intervienne, vous pouvez préparer sa venue. De cette façon, vous devrez conserver tous les restes du mobilier touché par l’incendie. Bien qu’il ne soit pas évident de conserver les meubles calcinés, il faudra résister à l’envie de tout nettoyer pour obtenir une indemnisation la plus conséquente et juste possible. Qu’il s’agisse d’un incendie partiel ou total, le mieux est donc de ne rien toucher.

De plus, si vous le pouvez, essayer de chiffrer les dégâts avant l’intervention de l’expert d’assurance. Vous pouvez le faire vous-même ou faire appel à un expert d’assuré qui vous aidera à établir une expertise préalable. Pour se faire, il faudra, si possible, les factures, les photos ou encore des témoignages des biens et autres effets personnels endommagés par l’incendie. Vous pouvez aussi faire établir un devis de remise en état du logement par une entreprise.

Après l’expertise

L’assureur a fait réaliser une expertise par un expert qu’il avait lui-même mandaté. Cependant, les conclusions du rapport ne vous satisfont pas et vous estimez que l’indemnisation proposée par votre assurance n’est pas juste. Vous pouvez faire appel à un expert d’assuré afin de faire une contre-expertise de l’assurance incendie qui viendra contester ou confirmer le rapport préalablement établi.

Organiser la contre-expertise

Après avoir prévenu votre assureur de l’organisation d’une contre-expertise par lettre recommandée avec accusé de réception, il vous faudra fournir toutes les pièces nécessaires à l’expert d’assuré afin qu’il puisse dresser un rapport et donc un chiffrage le plus complet possible.

Une fois la nouvelle expertise réalisée, une concertation aura lieu avec l’expert d’assurance pour établir une nouvelle proposition d’indemnisation.

Comment avoir recours à une contre-expertise ?

La contre-expertise intervient dans le cas où les indemnités proposées vous semblent trop faibles, non-justifiées ou incomplètes. Le rôle de l’expert d’assuré sera donc de vérifier les données utilisées et les modifier dans le cas échéant. Il sert aussi à rétablir l’équilibre entre les parties prenantes, ici l’assureur et l’assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *