Qu’est-ce qu’un nettoyeur de l’extrême ?

Il existe peu de professionnels dans chaque pays qu’on peut appeler nettoyeurs de l’extrême. Ce sont des entreprises spécialisées dans le nettoyage après décès. Ils sont appelés le plus souvent pour différents types de décès.

Ces consultants techniques sont, aujourd’hui, rares et très recherchés par les assurances et la police pour désinfecter et décontaminer les zones à remettre en état. Pour devenir nettoyeur de l’extrême des certifications sont nécessaires à obtenir pour avoir le droit d’exercer ce type de métier.

Les types d’intervention

La mort naturelle

La découverte d’un proche décédé est toujours une situation difficile et délicate à traiter surtout quand le corps d’une personne est retrouvé après plusieurs semaines ou mois de décomposition. C’est souvent le cas des personnes seules et isolées qui n’ont pas de visite et qui finissent par mourir et après plusieurs jours de fortes odeurs en dehors du logement se dégagent importunant les habitants voisins donnant l’alerte. C’est malheureusement des situations qui arrivent régulièrement et plus souvent qu’on peut le croire.

Le suicide d’une personne dans son logement

Autre nettoyage post-mortem mais tout aussi délicat à traiter puisqu’il nécessite des interventions complémentaires comme l’évacuation de tous les éléments souillés mais également psychologique en aidant à rassurer les autres habitants de l’immeuble, les voisins par rapport à ce genre de situation difficile à encaisser.

Sur une scène de crime

A la suite d’un homicide, le travail s’effectue à la toute fin une fois que le cadavre soit évacué et la police scientifique soit passé pour relever l’ensemble des éléments constituant des charges pour l’enquête. A ce moment là intervient le nettoyage des lieux, l’évacuation des éléments non récupérables et l’assainissement du logement le plus rapidement possible pour éviter la prolifération des bactéries.

Syndrome Diogène

Le syndrome Diogène est une pathologie qui porte sur le trouble du comportement et entraîne chez l’homme une volonté de ne rien jeter dans son logement et provoque des entassements de détritus jusqu’à l’insalubrité des lieux.  Ce type d’intervention nécessite une analyse de la situation pour estimer l’ampleur des actions à mener pour retrouver un environnement sain.

Après avoir évacuer l’ensemble du mobilier, une désinfection est appliquée pour éliminer tous les germes pathogènes.

Comment procèdent-t-ils pour désinfecter la zone ?

Le métier de ce nettoyeur de l’extrême consiste à vaporiser tous les meubles et objets de la zone infestée avec des produits bactéricides, virucide, sporicide et fongicide. C’est ce qu’on appelle également une désinfection par procédé de thermonébulisation.

Le but de ce service est de rendre à nouveau vivable le lieu à désinfecter tout en se débarrassant de toutes bactéries pathogènes qui peuvent être à l’origine des infections comme les staphylocoques.

Après le passage des autorités ou des pompes funèbres c’est là que son travail débute en revêtant une combinaison et des accessoires spécifiques afin de pouvoir pulvériser les différents produits qui permettront d’assainir les pièces. A la suite de cette intervention qui dure en générale une heure, ce nettoyeur à la lourde tâche de désencombrer les lieux en vidant tout le mobilier qui ne peuvent plus être récupérés par d’éventuels ayant droits et remettre en état la zone pour que la vie reprenne son cours normal.

Vous l’aurez compris c’est un métier complexe qui nécessite retenue, discrétion avec une touche de psychologie pour ce type événements traumatisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *